selection-blog-csf-actu-parcoursup-ifsi
Parcoursup

Parcoursup IFSI 2019 : ce qu'il faut savoir pour être bien informé(e)

Une agréable surprise en juillet dernier :

Tous les candidats ou presque ont été ravis d’apprendre la suppression des concours infirmiers pour pouvoir intégrer un IFSI. 

Mais peu ont réellement pris conscience de ce que cela impliquait…

En effet, quand le seul mode de recrutement des IFSI passait par la voie des concours, incluant deux épreuves écrites et une épreuve orale pour les admissibles, chacun savait qu’il devait s’y préparer sérieusement. Livres ou prépa, chacun faisait son choix. Seul(e)s certain(e)s lycéen(e)s en terminale passaient un ou deux concours « juste pour voir ». Autrement dit pour se faire une idée du niveau de difficulté et donc du niveau à atteindre l’année suivante en prépa pour espérer réussir un ou plusieurs concours. Le travail était donc a priori la seule porte d’entrée en IFSI. Mais déjà, ceux qui réussissaient les écrits, ne franchissaient pas forcément avec autant de brio les oraux. Bref il fallait déjà plus que du travail : il fallait réfléchir sur soi, sur ses motivations, etc.

Le passage à Parcoursup a laissé croire à bon nombre de candidats, qu’il suffisait de « cocher » des académies et tous les IFSI dans chaque académie pour recevoir quelques semaines plus tard une multitude de propositions d’admission en IFSI.

Cette “agréable surprise”  a finalement laissé place à l’amertume / désillusion :

Les chiffres ont le mérite de ramener à la réalité… Cocher des IFSI est TRES, TRES LOIN de suffire puisque 70% des « cocheurs » ont été refusés ! D’ailleurs chacun a désormais dans son entourage des lycéens qui malgré leurs demandes d’IFSI ont été refusés. Parfois même avec un bon, voire très bon dossier scolaire.

Changement avec Parcoursup ? 

Pour ceux qui seraient étonnés, il y a une réalité à intégrer : les IFSI recrutaient des gens compétents sur certains points, qu’ils pouvaient ainsi imaginer arriver à devenir infirmier(e)s, mais ils sélectionnaient aussi sur la personnalité, les motivations, la capacité à se projeter, etc.

Pourquoi changeraient-ils ? Il n’y a en fait absolument aucune raison ! La disparition des concours infirmiers a donc seulement évolué vers un dispositif permettant d’évaluer les mêmes aspects, les mêmes dimensions de chaque candidat. Autrement dit les modalités ont changé, mais pas les critères de sélection. 

Seuls 30% des candidats Parcoursup ayant formulé des voeux IFSI ont été admis dans un IFSI. En plus parmi ces candidats admis, certains avaient fait une prépa cette année. D’ailleurs, les candidats qui avaient suivi une prépa cette année ont eu un taux de réussite plus élevé : 55% d’entre eux (81% à CSF) ont été admis en IFSI. C’est le chiffre officiel donné par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche pour le taux d’admission moyen au niveau national. Il n’a pas été précisé le nombre de candidats IFSI ayant suivi une prépa cette année. On peut néanmoins en déduire logiquement que les candidats n’ayant pas suivi de prépa cette année sont bien en dessous des 30% de taux d’admis, puisque ce chiffre regroupe à la fois ceux sans prépa et ceux avec prépa.

Non ! Evolution seulement sur les modalités

Les leçons de Parcoursup IFSI 2019 :

  • La leçon à tirer de cette première année de sélection des IFSI via Parcoursup est donc que même sans concours, pour avoir ses chances, cela ne s’improvise pas de candidater dans les IFSI. Il faut travailler. Avant il fallait bosser ses oraux, maintenant il faut réellement s‘impliquer et s’investir pleinement dans la rédaction des 4 rubriques et du projet motivé.
  • La seconde leçon à tirer du processus de sélection via Parcoursup est que les critères de sélection n’ont pas changé. Ceux qui font la sélection (les cadres formateurs IFSI) veulent réellement connaître ceux qu’ils sélectionnent pour intégrer leur future promo. Il faut donc donner de soi dans son dossier et transmettre qui vous êtes.

Des efforts ciblés portent donc leurs fruits. Mais encore faut-il savoir quoi travailler, vers quoi orienter ses efforts…

C’est ainsi qu’à CSF, notre manière d’aborder les cours a évolué puisque le « format » demandé sur Parcoursup n’est pas celui qui existait pour les oraux. Mais comme notre accompagnement des stagiaires candidats Parcoursup est resté à la fois très personnalisé et très ciblé sur les critères des IFSI, le taux de réussite des stagiaires CSF est resté similaire ! CSF a été la première prépa spécifique aux oraux des concours infirmiers à voir le jour en France, le concept a ensuite été copié (mais pas le contenu !) Avec à la fois des taux de réussite records et des notes exceptionnelles (20/20, 19,75/20 etc chaque année pour certains stagiaires). En 2019, CSF a été a priori la prépa Parcoursup IFSI avec le meilleur taux d’admission : 81%.

LA méthode CSF est disponible sous deux formats pour s’adapter au mieux à vos besoins :

  • Un stage présentiel dans nos locaux à Montpellier si vous cherchez une dynamique de prépa, une ambiance de groupe, un certain cadre de travail, des entretiens individuels en face à face pour le coaching. 

Pour aller plus loin :

Similar Posts